mer. Avr 10th, 2024

Disjoncteur magnétothermique : fonctionnement, avantages et modèles

By mael Fév 7, 2024

L’installation électrique d’une habitation ou d’un bâtiment nécessite une protection efficace contre les surcharges de courant et les courts-circuits. C’est là qu’intervient le disjoncteur magnétothermique. Ce dispositif, doté à la fois d’une protection thermique et magnétique, permet de détecter et d’isoler les problèmes électriques pour prévenir tout risque d’incendie ou d’électrocution. Dans cet article, nous allons explorer en détail le fonctionnement du disjoncteur magnétothermique, les différents modèles disponibles sur le marché, ainsi que leurs avantages. Nous aborderons également les courbes de déclenchement spécifiques à ce type de disjoncteur et leurs applications. Découvrez notre guide complet pour choisir le bon disjoncteur magnétothermique et assurer la sécurité de votre installation électrique.

Origine et évolution du disjoncteur magnétothermique

Le disjoncteur est apparu dès la fin du XIXe siècle avec l’invention de Thomas Edison en 1879. À l’origine, il s’agissait d’un simple interrupteur capable de couper le courant en cas de surcharge. Cependant, l’introduction du disjoncteur magnétothermique dans les années 1950 a marqué une avancée majeure en matière de protection électrique. Cette évolution a été rendue possible grâce aux travaux de plusieurs inventeurs et chercheurs, tels que Nikola Tesla et Charles Francis Dalziel.

Fonctionnement du disjoncteur magnétothermique

Le disjoncteur magnétothermique est composé de deux dispositifs distincts qui détectent les surcharges de courant et les courts-circuits. Le premier dispositif est le dispositif thermique, également appelé bilame. Il est conçu pour réagir aux variations de température provoquées par une surcharge de courant prolongée. Lorsque la température dépasse une limite prédéfinie, le bilame se déforme et déclenche l’ouverture du disjoncteur, interrompant ainsi le passage du courant.

Lire la suite  Tarif changement roulement machine à laver : Prix, conseils et astuces

Le deuxième dispositif est le dispositif magnétique, qui utilise une bobine électromagnétique. Lorsqu’un court-circuit se produit, le courant électrique augmente de manière brusque et importante. Cette augmentation du courant traverse la bobine électromagnétique, ce qui entraîne l’ouverture rapide du disjoncteur.

Ces deux dispositifs travaillent ensemble pour protéger l’installation électrique. Le dispositif thermique détecte les surcharges de courant prolongées, telles que celles causées par une utilisation excessive d’appareils électriques, tandis que le dispositif magnétique réagit aux courts-circuits.

Les différents modèles de disjoncteurs magnétothermiques

Le disjoncteur magnétothermique est disponible en plusieurs modèles pour répondre aux besoins spécifiques des installations électriques. On distingue notamment les disjoncteurs magnétothermiques monophasés et triphasés.

Les disjoncteurs magnétothermiques monophasés sont conçus pour les installations électriques résidentielles et petites entreprises qui fonctionnent sous une tension de 230 volts. Ils peuvent être bipolaires, c’est-à-dire qu’ils protègent deux conducteurs actifs, ou tétrapolaires, protégeant quatre conducteurs actifs.

Les disjoncteurs magnétothermiques triphasés sont utilisés dans les systèmes électriques industriels et commerciaux alimentés par une tension de 400 volts ou 690 volts. Ils sont généralement de type tripolaire, protégeant les trois conducteurs actifs d’un système triphasé.

Les symboles du disjoncteur magnétothermique

Les disjoncteurs magnétothermiques sont généralement marqués de symboles qui indiquent leur fonction et leur type de protection. Deux symboles principaux sont utilisés :

Le premier symbole est un carré avec un côté ouvert, qui représente la protection thermique. Il indique que le disjoncteur est équipé d’un dispositif de détection des surcharges de courant prolongées.

Le second symbole est un demi-cercle, symbolisant la protection magnétique. Il indique que le disjoncteur est capable de détecter et d’interrompre les courts-circuits.

Lire la suite  7 types d'accidents liés aux meuleuses d'angle et comment les éviter

Ces symboles permettent aux installateurs et aux utilisateurs de repérer facilement le type de protection offerte par le disjoncteur.

Avantages du disjoncteur magnétothermique

Le disjoncteur magnétothermique présente plusieurs avantages par rapport aux autres types de disjoncteurs. Voici les principaux :

  • Sécurité de l’installation électrique : Le disjoncteur magnétothermique assure une protection efficace contre les surcharges de courant et les courts-circuits. En détectant et en interrompant ces problèmes électriques, il prévient les risques d’incendie et d’électrocution.
  • Adaptation aux surcharges et aux courts-circuits : Grâce à sa double fonction de détection thermique et magnétique, le disjoncteur magnétothermique est capable de s’adapter aux variations de courant. Il peut ainsi permettre des pics de courant temporaires tout en protégeant l’installation électrique, ce qui le rend plus intelligent et plus réactif.
  • Choix des courbes de déclenchement : Les disjoncteurs magnétothermiques offrent une variété de courbes de déclenchement, qui déterminent la sensibilité du dispositif aux variations de courant. Cela permet de les adapter à des situations spécifiques, comme des applications sensibles nécessitant une plus grande précision.

Courbes de déclenchement et applications

Les courbes de déclenchement sont un aspect important à prendre en compte lors du choix d’un disjoncteur magnétothermique. Elles déterminent la sensibilité du dispositif et son temps de réponse en cas de surcharges ou de courts-circuits.

Il existe différentes courbes de déclenchement, telles que B, C et D, qui sont adaptées à des applications spécifiques. Par exemple :

  • La courbe B est adaptée aux circuits à faible puissance, tels que l’éclairage, les prises électriques domestiques, etc.
  • La courbe C convient aux circuits de puissance moyenne, comme les moteurs électriques, les climatiseurs, etc.
  • La courbe D est utilisée pour les circuits de puissance élevée, comme les machines industrielles, les installations de chauffage, etc.
Lire la suite  123Courroies : spécialiste des courroies de transmission pour tous vos appareils

Il est important de sélectionner la courbe de déclenchement adaptée à l’application et aux spécificités de l’installation électrique pour assurer une protection optimale.

Le disjoncteur magnétothermique est un composant essentiel de toute installation électrique. Grâce à sa double fonction de protection thermique et magnétique, il garantit la sécurité en détectant et en isolant les problèmes électriques. Avec sa capacité à s’adapter aux surcharges et aux courts-circuits, ainsi que la possibilité de choisir des courbes de déclenchement spécifiques, le disjoncteur magnétothermique offre une protection efficace et personnalisable. Faites le bon choix de disjoncteur magnétothermique en fonction de vos besoins et assurez la sécurité de votre installation électrique. Dans la prochaine partie de notre article, nous aborderons en détail les différentes courbes de déclenchement et leurs applications spécifiques.

By mael

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *