Pourquoi polir sa moto avec une meuleuse ?

Quelle meuleuse disqueuse choisir

Pourquoi polir sa moto avec une meuleuse ?

16 May 2021 Non classé 0

Il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles un propriétaire de moto peut vouloir entretenir sa moto. D’abord et avant tout, nous aimons tous nos motos et nous voulons qu’elles restent performantes et qu’elles aient un aspect optimal. Il s’agit également d’une première étape cruciale pour la vente d’une moto – une moto propre comme un sou neuf est garantie d’obtenir le prix le plus élevé. Enfin, l’entretien régulier d’une moto peut également révéler des problèmes mécaniques qui ne seraient pas évidents autrement.

C’est une triste réalité : dans le nord-est de la France, l’hiver pousse la plupart d’entre nous à ranger nos motos pour la saison froide. Nous faisons de notre mieux pour “hiverner” nos motos, mais il y a toujours un peu d’entretien à faire quand le printemps arrive. L’une de ces tâches consiste à polir le chrome (pour ceux d’entre nous qui ont des motos de type cruiser).

En plus d’embellir votre moto, le polissage est une étape nécessaire pour maintenir l’intégrité du métal sur votre moto (comme vous le verrez, je ne l’ai pas fait dans le passé). C’est pour cela que meuleuse-disqueuse.com vous propose son guide : Pourquoi polir sa moto avec une disqueuse ?

Étape 1 : Fournitures

Articles nécessaires :

  • Crème à polir (Vous pouvez trouver de la crème à polir pour chrome dans n’importe quel magasin de réparation automobile)
  • Un chiffon d’atelier (de préférence non pelucheux)

Article supplémentaire : Une meuleuse-disqueuse avec un embout de polissage !

Étape 2 : Faites l’inventaire et donnez un bon coup de chiffon.

Lorsque vous enlevez la housse de votre moto, vous verrez les dégâts qui doivent être réparés. Ma moto en a un peu plus que la normale car j’ai négligé de la polir pendant un certain temps. Avant d’appliquer une crème à polir, prenez un chiffon légèrement humide (eau sur métal = mauvais) et essuyez le métal pour enlever toute saleté légère.

Étape 3 : Application de la crème de polissage.

Plutôt que d’appliquer le produit de polissage sur votre outil et de vous y mettre, il est beaucoup plus facile de le frotter d’abord sur votre surface de travail. Vous pouvez ensuite commencer à le faire pénétrer. Si vous utilisez une serviette, je vous recommande la méthode du cirage à chaussures. Enveloppez deux doigts avec le chiffon et frottez par petits cercles. Si vous utilisez un outil rotatif, vous pouvez vous en donner à cœur joie. L’outil fait le travail pour vous. Vous avez suffisamment poli lorsque le cirage devient noir et strié. A noter que cette méthode est utilisée par les professionnels de la réparation comme Active Scoot.

Étape 4 : polissage

Le polissage est peut-être la partie la plus fastidieuse du processus. Vous devez vous assurer d’entrer dans chaque petit recoin, sinon vous aurez une finition striée.

Lorsque vous avez fini de polir, prenez une partie propre de votre serviette et essuyez le reste du produit. J’aime commencer par un frottement lent et détaillé, suivi d’un essuyage de finition léger.

Étape 5 : Le dur à cuire

Le joint entre l’échappement et le moteur est souvent sujet à la rouille et à la corrosion due à la chaleur. Cela peut être une véritable plaie à nettoyer. Malheureusement, la solution pour réussir cette partie est de prendre son temps. Il peut être difficile d’introduire un outil rotatif dans cette petite zone, j’ai donc caressé ma barbe et mis mes mains à l’intérieur.

Lorsque vos doigts sont à l’étroit et que vous ne pensez pas pouvoir continuer, donnez-vous encore une minute ou deux.

Étape 6 : Nettoyage des parties récalcitrantes qui n’ont pas été nettoyées du premier coup

J’ai mentionné plus tôt que j’avais négligé de polir ma moto pendant un certain temps. Le coude de ce tuyau étant partiellement endommagé, je savais qu’il ne serait pas parfaitement nettoyé, mais je savais que je pourrais l’améliorer en faisant un deuxième essai.

Si quelque chose n’a pas été nettoyé à votre goût la première fois, mettez un peu de polish sur l’endroit problématique et laissez-le reposer pendant quelques minutes. J’en ai profité pour polir le reste de la moto.

Comme vous pouvez le voir, je n’ai pas réussi à obtenir un résultat parfait, mais l’amélioration est évidente.

Étape 7 : Soyez impressionné par votre moto brillant.

Ce processus peut durer aussi longtemps que vous le souhaitez, en fonction de votre niveau de TOC. J’ai passé environ 45 minutes à travailler dessus mais il me reste encore un autre côté, le phare et le guidon. Vous devriez être capable de faire un travail complet et minutieux en 2 ou 3 heures. (La musique et la mousse peuvent vous aider)

Un produit fini brillant et le fait de savoir que vous protégez votre moto sont la récompense justifiée de vos efforts. J’espère que cela vous a été utile ! Toute l’équipe de meuleuse-disqueuse.com reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *